Lundi 16 mai 2022

69km, 4h02.

Gjadër, Lezhë, Laç Fshat.

DĂ©part vers midi, l’auberge est trĂšs calme Ă  ce moment lĂ , ce qui me m’arrange secrĂštement: pas d’adieux qui rendront le dĂ©part plus difficile, je peux dĂ©camper en douce. Alma m’accompagne jusqu’Ă  la porte et y reste jusqu’Ă  ce que je tourne au coin de la rue, elle est trop adorable.

La route est trĂšs plate, ce qui est agrĂ©able. Je dĂ©file sans peine et peux plus facilement observer le paysage. Je traverse plein de petits villages de campagne. Les bĂątisses se partagent entre des modestes maisons mono-Ă©tagĂ©es Ă  joli jardin ou verger, des fondations en bĂ©tons incomplĂštes ou dĂ©laissĂ©es, et des belles villas au jardin clĂŽturĂ© et portaillĂ©. La vĂ©gĂ©tation est incontrĂŽlĂ©e et sauvage, vivante donc. La qualitĂ© des routes est moindre que les pays prĂ©cĂ©dents. Mais les Albanais qui me voient me lancent des grands « hello » accompagnĂ©s de grands mouvements de brassage d’air des bras, me sourient, me donne des encourageants pouces levĂ©s ou placent leur main droite sur leur poitrine en signe de salut. Pour manger, je m’arrĂȘte sur la place d’un tout petit village, lorsque des jeunes assis en face de la rue aux tables d’un cafĂ© fermĂ© m’appellent, je m’approche, il y a un aussi un autre cycliste, StĂ©phane, qui vient du sud de la France. Il est parti de chez lui Ă  pied il y a sept ans, et s’est achetĂ© un vĂ©lo il y a un an et veut aussi aller en Inde par le Pakistan. Les Albanais sont trĂšs curieux de nous et nous parlent en anglais. Ils veulent ensuite essayer nos vĂ©los, et font des aller-retours dans la rue avec une grande excitation. Ils nous donnent des longues friandises acidulĂ©es au goĂ»t de melon.

Ils s’en vont ensuite Ă  la riviĂšre pour un pique-nique, sauf un, Renato, qui reste. StĂ©phane retourne sur la place pour se prĂ©parer Ă  manger, et l’Albanais me propose de venir avec lui, apparemment pour acheter de la nourriture pour mon repas. Il est insistant, mais j’ai dĂ©jĂ  ce qu’il faut dans mes sacs. AprĂšs plusieurs refus, il me demande avec l’aide d’un traducteur sur son tĂ©lĂ©phone si je peux lui donner d’abord un peu d’argent, puis juste cinq euros. Je suis un peu mal Ă  l’aise, refuse, et vais manger avec StĂ©phane, qui chauffe un plat entier sur son rĂ©chaud. Je mange du pain, du fromage et une tomate. StĂ©phane voyage avec un trĂšs petit budget et gagne de l’argent en jouant de l’ukele et en faisant la manche, ou en improvisant d’autres moyens de se faire un peu de revenu. Il voyage avec sa chienne Lily, un Ă©pagneul breton. On continue le chemin ensemble. Jolie route. Passage Ă  LezhĂ«, oĂč j’aurais bien envie de m’arrĂȘter, la ville m’est conviviale et j’y ai vu une jolie Ă©glise, ce sera pour une autre fois. Petit arrĂȘt prĂšs d’un pĂȘcheur qui offre un poisson Ă  Lily. Plus tard, StĂ©phane sauve une tortue qui se trouvait au milieu de la route.

Sauvetage d’une tortue.
Un pĂȘcheur local et StĂ©phane.
Capture de poisson.
Lily.
Lily đŸ¶

Le soleil se couche, magnifiquement d’ailleurs, on prend un peu de temps Ă  trouver un endroit et est finalement prĂšs d’un cafĂ© en bord de route. Des jeunes, apparemment amis du propriĂ©taire, se fichent de nous en nous voyant souffler dans nos matelas gonflables. Ils jouent ensuite aux cartes, ainsi que le propriĂ©taire avec ses amis, pendant que je nous cuisine avec grande joie un dahl. StĂ©phane est trĂšs content d’avoir trouvĂ© cet endroit. Il est aussi trĂšs intĂ©ressĂ© par mon rĂ©chaud et le fait que j’utilise du pĂ©trole, calculant les Ă©conomies qu’il pourrait faire par rapport Ă  son systĂšme Ă  gaz.

wp-16538298437868420713057350326633
wp-16538298442035911945978904689184
wp-16538297592704195271511857948910
wp-16538297594843407240810865780940
wp-16538297590861527201732142846217
wp-16538297588905660102332528375824
previous arrow
next arrow
wp-16538298437868420713057350326633
wp-16538298442035911945978904689184
wp-16538297592704195271511857948910
wp-16538297594843407240810865780940
wp-16538297590861527201732142846217
wp-16538297588905660102332528375824
previous arrow
next arrow

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Google Translate »