Samedi 18 juin 2022

124km, 6h30.

Preveza, Mytikas.

Aujourd’hui, ça roule, ça roule. Le long de la cĂ´te, je chemine sur des routes plates, faciles, agrĂ©ables.

La côte près de Parga.

Ă€ Preveza, on a construit un tunnel qui passe sous la mer pour Ă©conomiser le tour du golfe ambracique qui ferait cent cinquante kilomètres. Problème: les vĂ©los n’y sont pas autorisĂ©s. J’attends donc juste avant l’entrĂ©e du tunnel dans l’espoir de trouver une âme bienveillante qui me poussera sur les moins de mille mètres que font le passage souterrain.

La route est quasi-déserte à cette heure-ci.

Par chance, une demi-heure plus tard, deux amis Allemands dans des anciens camions-pompiers retapĂ©s en van me prennent. Je jette mon vĂ©lo sur leur couchette arrière, m’assieds sur le siège passager et traverse le canal.

L’entrĂ©e du tunnel souterrain.
Livraison de pastèques.

Je m’arrĂŞte Ă  un camping près de Mytikas. Des campeurs long-termes, des mobiles-homes, presque uniquement des Grecs. Je marche sur la plage jusqu’Ă  un petit restaurant. Baignade après le coucher de soleil.

La plage de Mytikas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Google Translate »